L'aigle et le lion. Art.009

Publié le par merou

Mes chers amis.

 

Ce weekend est très important car il marque l'ouverture de ma saison GN 2012. En espérant qu'elle soit encore meilleure que la précédente.

 

Nous allons (Mlle petit pois et moi même) nous rendre sur le gn de L'aigle et le lion.

GN organisé par l'asso du camp du dragon que nous allons aussi tester durant l'année qui vient. C'est un camp permanent (ouvert tous les weekend de l'été). Nous avons hâte.

 

Pour ce GN nous allons incarner différents rôles de Pnj ; Un pirate, un bouseux et un soldat de Braggia (une province du monde) entre autre...

 

C'est de ce dernier rôle dont je vais vous parler. En théorie le costume demandé par les orgas devrai ressembler à l'image suivante :

 

http://hobbyjapan.co.jp/wh/img/career/bc_estalian_destro_web.gif

 

 

J'ai fouillé dans toutes mes affaires pour faire quelquechose qui se raproche plus ou moins de l'exemple.

Voici une photo du costume quasi final.

 

aigle-img1.JPG

 

 

Donc la partie tête, torse et bras n'est pas ridicule. En ce qui concerne la ceinture et les jambes c'est pas le mieux que l'on puisse faire. Il me faudrai un pantalon rappelant les manches de la chemise et non des jupes.

Mais étant donné que ce n'est qu'un rôle de pnj meule, le costume ci-dessus suffira bien.

 

Si vous vous demandez pourquoi je n'ai qu'une jambière, c'est normal. Melle Petit pois a pris la photo au moment de l'essayage/test costume. J'hésitais quant au port de protection sur les bottes. Melle a tranchée pour moi, je porterais donc deux grèves (Pièce d'armure de fer couvrant le bas de la jambe (du genou au pied).Vers le milieu du XIIIe siècle, cette pièce de fer commença à se porter sur la chausse de maille pour protéger les tibias. Elle était attachée par trois courroie et se coinçait sous la genouillère. Une articulation à la jonction avec la genouillère permit ensuite de faciliter le mouvement. Une seconde pièce fut ajoutée vers la fin du XIVe siècle pour préserver également le mollet. Les deux pièces étaient alors reliées par des charnières permettant l'ouverture de l'ensemble. source)

 

L'article serait vraiment court si il n'y avait que cela. Donc si je vous parle de cela c'est pour deux choses :

 

 

 

La première: Le chapeau que m'a confectionné mon adorable Melle Petit pois. Il est doublé, il est confortable, en résumé il est bien !! On en oubli même que l'on porte un chapeau.

 

aigle img5

 

La deuxième :

J'ai effectuer un petit travail de cuir pour le costume. Ce n'est pas visible mais c'est une amélioration de confort notable pour moi.

 

En effet, l'armure est composé de la cuirasse (Principale partie de l'Armure qui est ordinairement de fer et qui couvre le corps devant et derrière depuis les épaules jusqu'à la ceinture. source)

ainsi que du colletin ( Pièce de l'armure de fer qui couvre le cou et les épaules. Il etait fait de mailles ou bien de plates et s'attachait à la cervelière ou au bassinet. Il a remplacé le camail à la fin du XIVe siècle. source)  

 

aigle-img4.jpg

Bon ça fait un peu de pub en même temps pour le site qui la vend : Armurias


 

Or le Gorgerin ou Gorgière (Partie de l'armure qui protegeait le cou. Apparue du XIIIe siècle, elle était alors constituée de mailles en continuité de la coiffe ou bien faisant partie du camail mais existait aussi comme une pièce séparée pouvant s'attacher au bassinet. Au XIVe siècle, les gorgières furent également fabriquées en plaques d'acier. Elles furent peu à peu remplacées par le gorgerin. source) est une pièce que j'ai acheté plus tard au marché de pontoise. Elle était seule et en promotion. Je pense que c'est une pièce raté, dans le sens ou elle devait aller avec un ensemble et qu'elle ne s'ajustait pas. Mais peu importe elle me plaisait bien.

 

aigle-img6.JPG


 

J'ai réussi à la glisser entre le haubert (C'était une tunique faite de mailles, munie de manches et souvent d'une capuche. Elle descendait habituellement jusqu'au jambes et se portait par dessus le gambison. C'était la protection principales des hommes d'armes jusqu'à la fin du XIIIe siècle. Par dessus, se portait le surcot qui protégeait le haubert de la chaleur et de la rouille. source) et le plastron (Partie de l'armure de fer recouvrant le devant du torse. source) lors du GN Fenrir ou j'interprétai un prête de Sigmar tout droit sortie des classes avec mon pote Clément ami Monsieur Singe. Autrement dit des gros fanatiques.

Voyez vous même

 

 

aigle-img2.JPG

 

Et un gros plan sur moi (il faut bien que je paye de ma personne). Nous avions rasé nos cheveux au plus cours possible pour l'annecdote.

 

 

aigle-img3.JPG

 


 

Je trouve que le résultat est plutôt sympa, mais il y a forcément un petit problème : Le gorgerin repose sur deux arrêtes métalliques. Ajouté à cela le poid de l'armure qui repose dessus, on se retrouve avec deux zones d'appui en haut des pectoreaux. Ce qui sur la durée devient trés douloureux.

 

J'ai donc crée une pièce en cuir permettant de répartir l'appui des arrêtes métalliques du gorgerin pour éviter de souffrir.

 

voila donc la pièce seule et le détail d'une couture :

 

aigle img7  aigle img10

 

Et voici la pièce sur le gorgerin vu de face et de dos :

 

aigle img8  aigle img9

 

Maintenant que vous avez un visuel je vais pouvoir faire la critique de mon travail.

 

D'abord j'ai fait le radin sur la quantité de cuir utilisée,  l'idéal n'aurait de pas été de faire les deux bandes horizontales mais faire une seule pièce pour couvrir la partie inférieur du gorgerin.

 

Ensuite la sangle d'attache et la bande tenant la boucle de ceinture aurait dû être faite d'un seul tenant avec la pièce précédente.

 

Enfin la pièce qui tient les deux sangles (celle du gorgerine et celle de la pièce) n'est pas doublée ce qui fait que les noeuds des coutures font mal au cou (je colle mes noeuds pour être sûr qu'ils ne lâchent pas, par contre ça les durcis).

mais dès que j'aurais le temps je m'occupe de ce point, en attendant j'ai piqué le foulard rouge de Melle Petit pois pour éviter à ma petite nuque des malheurs.

 

 

 

 

 


Publié dans Atelier

Commenter cet article

Dark chamalow 21/05/2012 18:04

M. Singe... y a des baffes qui se perdent !

Liette 16/05/2012 16:56

Pour du costume improvisé, ça claque !! Sinon je ne trouve pas que les "jupes" choquent tant que ça...
Ah et malin la petite protection en cuir. Y'a pas à dire, tu gères !